Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : coviam
  • : association de soutien aux sans papiers
  • Contact

Recherche

16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 18:19

AVIS D’EXPULSION

DU PREFET DES ALPES MARITIMES 



Aujourd’hui samedi 24 octobre, nous nous sommes rassemblés Place du Palais de justice à Nice pour notifier à Monsieur Lamy Préfet des Alpes-Maritimes une Obligation de Quitter le Territoire administratif de notre Département pour non application des textes en vigueur entraînant la dépense à tort des deniers publics.





Nous dénonçons les dysfonctionnements de la préfecture dans le traitement des dossiers de régularisation des sans papiers.

 

 

Des situations humanitaires dramatiques

 

Le refus de la Préfecture d’appliquer les textes de loi interdit à un grand nombre de personnes de vivre avec leur famille.

­         Des parents sont séparés de leurs enfants.

­         Des couples ne peuvent vivre ensemble uniquement parce que l’un est Français et l’autre est étranger.

­         Des familles entières – avec parfois des enfants en bas âge – sont enfermées en centres de rétention.

 

 

Des injustices flagrantes

 

­         Des travailleurs payant impôts et cotisations sociales depuis de longues années sont expulsés.

­         Des malades qui ne peuvent être correctement soignés qu’en France sont expulsés. Actuellement, 15 malades du SIDA en sont menacés à Nice.

­         Des personnes isolées, sans attaches avec leur pays d’origine sont expulsées.

 

 

Le coût de l’incompétence

 

Ces désordres préfectoraux sont coûteux pour le budget de l’Etat :

­         Trop souvent la préfecture n’applique pas les textes en vigueur. Ses décisions sont alors annulées par le tribunal administratif et elle doit payer des pénalités financières. Nos impôts doivent financer la solidarité et non les erreurs de la préfecture.

 

 

 

UNI-E-S CONTRE UNE IMMIGRATION JETABLE

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires